Menu outils Menu outils Recherche interne au site Rechercher
Rechercher dans le site           
Lancer la recherche

Résultat de la rechercheRefermer la recherche interne

Notre activité

Cadre d'intervention

Cadre d'intervention

Les médiateurs sociaux de l'ALTM s'inscrivent pleinement dans le référentiel d’activités du médiateur social validé le 7 janvier 2009 par les ministères concernés. Ils interviennent dans les territoires prioritaires des Contrats de Ville et des stratégies territoriales de prévention de la délinquance.

Dans ce cadre, ils exercent des compétences généralistes de médiation dans les domaines suivant :

Présence active de proximité :

Les médiateurs sociaux identifiés en tenue sont présents de manière active sur un territoire, ils vont à la rencontre des habitants, se font connaître et reconnaître en particulier des populations fragilisées ou isolées, y compris à leur domicile, afin d’aller au devant des besoins latents ou exprimés. Cette démarche consiste à aller vers, rassurer, prévenir, informer, orienter, rappeler à la règle, sécuriser un espace ou une personne.

Gestion des conflits :

Les médiateurs sociaux sont formés à la gestion de conflits et aux techniques de médiation. Ils sont en capacité d'intervenir sur les conflits en temps réels, qui se déroulent devant eux sur l'espace public ou privé de leurs partenaires, ou sur les conflits en temps différé, comme les conflits de voisinage, lorsque la demande leur en est faite. Dans le cas du conflit en temps différé, ils interviennent sur sollicitation directe des parties au conflit ou à la demande de leurs partenaires. Une fois sollicités, ils interviennent soit par la médiation dite « navette » en rencontrant séparément chacun des protagonistes et en faisant le lien, soit par la médiation dite « table ronde » en organisant une rencontre entre les parties. Lors de celle-ci, les médiateurs sont garants du cadre des échanges. Ceux-ci sont confidentiels et doivent être réalisés dans le strict respect de l'autre. Les médiateurs sociaux sont impartiaux et indépendants, ils ne sont ni juge, ni avocat, ni policier. Leur rôle n'est pas de dire qui a tort ou raison, ni de chercher à le savoir. Les médiateurs sociaux ne prennent pas partie et ne décident pas de l'issue du conflit et de sa solution. Cette dernière forme de technique consiste à contribuer à restaurer le dialogue entre elles et à les amener à trouver elles-mêmes une solution au conflit qui les oppose. Si les parties trouvent un accord, les médiateurs sociaux leur font signer un protocole dont ils assurent le suivi.
Les conflits ont principalement trait à des nuisances sonores, à des problèmes d'hygiène, de sécurité, à des regroupements dans les parties communes ou « au pied » des immeubles, à des insultes et menaces, à des dégradations volontaires.

Mise en relation

Les médiateurs sociaux ont pour mission d'aller vers les habitants. Ils vont à leur rencontre et échangent avec eux afin de repérer leurs besoins et de les orienter ensuite vers les structures qui peuvent les aider. Ils sont également saisis d'un certain nombre de situations qui nécessitent des passages de relais ciblés impliquant des professionnels qualifiés dans les domaines sociaux, éducatifs, de l’emploi, du droit ...

Veille technique

Les médiateurs sociaux relèvent les dysfonctionnements et les dégradations constatés sur l'espace public ou sur le patrimoine de leurs partenaires. Ils les signalent et les transmettent aux services appropriés et compétents. Ils se renseignent sur les suites données et en informent, le cas échéant, les requérants.

Veille sociale territoriale

Par leur présence quotidienne sur un territoire et la connaissance des habitants et des problématiques repérées, les médiateurs sociaux s'imprègnent des changements et évolutions qui s'opèrent au sein des rapports sociaux sur un territoire. Ils contribuent ainsi avec leurs partenaires à l'expertise sociale territoriale, par leurs retours d'expériences sur les problèmes particuliers et collectifs de la vie quotidienne et leurs connaissances plus générales liées aux contextes d’intervention. Cette activité peut se décliner sous forme d'un baromètre d'ambiance, d'un diagnostic d'ambiance et de tranquillité ...

Concertation entre les habitants et les institutions

Les médiateurs sociaux participent à favoriser l'expression de chacun, les échanges, les débats, voire de faire remonter et/ou descendre les attentes, les contraintes et les propositions d'amélioration de la vie quotidienne et du cadre de vie. Il s'agit de faciliter la démocratie locale, de mobiliser et d'impliquer les différents acteurs et notamment des habitants sur un territoire.

Facilitation et/ou gestion de projets

Les médiateurs sociaux encouragent et facilitent les projets au profit des habitants (sortir de l'isolement, développer son réseau social, s'impliquer dans la vie de la collectivité…). Ils accompagnent des projets collectifs pouvant servir d'activité support au mieux vivre ensemble (projets de rencontres culturelles, sportives ou de loisirs, mobilisation citoyenne autour de repas de quartier…).

Formation/sensibilisation

Les médiateurs sociaux participent ou engagent des actions de sensibilisation, de qualification et de diffusion d'informations contribuant à l'évolution des comportements et des pratiques de l'ensemble des acteurs (habitants, partenaires, institutions…). Cela peut déboucher sur la mise en place d'une ingénierie de formation pour élaborer des modules pédagogiques portant sur l'amélioration des compétences relationnelles et comportementales (gestion de conflits, communication, assertivité et estime de soi, appréhension des diversités culturelles…). Leur connaissance des différents publics conduit d’autres professionnels à les solliciter spécifiquement pour mener des actions de sensibilisation ciblées (maîtrise de consommations énergétiques et économies d’énergie, participation à des campagnes de prévention sur la santé, la sécurité, la citoyenneté, l'accès au droit…).

Intermédiation culturelle

Les médiateurs sociaux agissent comme passerelle pour aider les personnes à s'adapter individuellement ou collectivement à leur environnement sociétal en utilisant et en portant à la connaissance des institutions, la spécificité des valeurs de leurs cultures d’origine, de leurs parcours de vie ou encore de leurs situations sociales.

Périmètre d’intervention

Secteur d'intervention

Périmètre géographique

Les médiateurs sociaux exercent leur activité 5 jours par semaine du lundi au samedi en journée et début de soirée.

Périmètre thématique

Accompagnement de chantier sur le domaine public

A la demande d'entreprises, les médiateurs sociaux peuvent accompagner le déroulement d'un chantier sur le domaine public afin d'en limiter ses impacts sur l'environnement.
L'objectif sera d'informer en amont du chantier les habitants et/ou commerçants concernés par la zone de travaux et, par une prise de contact régulière pendant le déroulement du chantier, permettre une meilleure prise en compte des doléances des riverains.

Médiation sociale en milieu scolaire

En 2011, un projet de médiation sociale en milieu scolaire a vu le jour sur le Collège Jean de Verrazane sous l'égide de la Ville de Lyon en collaboration avec Amély. Cette première expérience financée par la Ville de Lyon était le fruit d'un partenariat de longue durée entre l'établissement scolaire et l'ALTM.
Depuis 2013, un nouveau partenariat s'est inscrit en lien avec le Collège Mermoz, 8ème arrondissement, dans le cadre d'une démarche de sensibilisation à la citoyenneté et s'adaptant aussi bien au programme scolaire d'éducation civique mais également au contexte du territoire.

Formation

Organisme de formation depuis 2012,  l'ALTM a développé cette activité en s'appuyant sur ses ressources en interne et leur connaissance des pratiques de la médiation mais également de son environnement.
L'ALTM intervient auprès d'entreprises, d'établissements scolaires, structures partenaires pour dispenser des modules de formation/échanges de pratiques sur les thématiques de prévention/gestion des conflits et techniques de médiation sociale et de communication (bibliothèque de la Duchère, ErDF, GRDF, Avenir Santé).
Dans le cadre de passerelle avec les établissements scolaires dispensant le diplôme Bac Pro SPVL (Service Proximité et Vie Locale), l'ALTM présente ces modules et intègre les élèves en immersion au sein des équipes de médiation sociale et est présente lors en tant que jury lors des examens de fin d'année.
L'ALTM a également fait le choix de pratiquer la formation-échange de pratiques en interne auprès de ses médiateurs sociaux (plan de formation annuel, formation d'intégration au poste).